Directrice de la Foire de Paris

 

C’est comme si je devenais, le temps du salon, la maire d'une petite ville..."

Comment devient-on Directrice de la Foire de Paris ?
C'est le fruit d'expériences riches et d'une belle opportunité ! Après mes études à l’EDHEC j’ai travaillé plus de 15 ans dans le milieu de la grande consommation, chez Kodak Pathé et Coca-Cola. Ces années d’expériences m’ont appris à placer le client et l’innovation au cœur de mon métier. Puis, je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale...
Au-delà du fait que l’esprit entrepreneurial contribue à nourrir un sentiment d’accomplissement personnel, j’estime qu’il représente un atout majeur et on ne peut plus formateur dans un parcours professionnel. L'autonomie, la prise de risque, la nécessaire capacité de garder une vision d’ensemble... ont forgé mon goût du challenge. En tant qu’indépendante, j'ai conseillé des groupes tels que L'Oréal, Kronenbourg, Casino... en m’imprégnant, à chaque fois, de l'histoire et de l'image de ces grandes marques. Ces années d’entreprenariat ont indéniablement contribué à renforcer ma volonté de sans cesse proposer aux clients des expériences toujours plus innovantes. J'ai ensuite été approchée pour écrire une nouvelle page de l’histoire de la marque Foire de Paris. Le défi était de taille : offrir une vision prospective en respectant l'ADN de cette 'Grande Dame' née de l’Exposition universelle de 1904. Depuis 4 ans, être Directrice de la Foire de Paris c'est l'opportunité de nouvelles rencontres et de nouveaux challenges renouvelés à chaque édition.


La Foire de Paris c'est 12 jours d'exposition, combien de temps faut-il pour mettre en place un tel évènement ?
L'organisation en amont est comparable aux collections des défilés de mode, soit plus d'un an à l'avance tout en gérant la manifestation en cours... Il est primordial d'apprendre de l'édition précédente pour façonner et déployer les nouveaux projets et tendances. La continuité et le renouvellement sont des enjeux essentiels qui nécessitent une communication forte à l'année (brand content, réseaux sociaux, digital...) et une innovation permanente. L'aboutissement de cette préparation se matérialise durant douze jours, par un grand Live, au parc des expositions, qui se transforme pour l’occasion en une véritable ville. Sur la période, c’est l'équivalent de la population de Nantes, (un demi million de personnes), qui se rend sur la Foire de Paris ! C’est comme si je devenais, le temps du salon, la Maire d'une petite ville... dirigeant et coordonnant 600 personnes dans des métiers aussi variés que la communication, le commercial, le marketing, la logistique, la sécurité... le tout au service de nos 1 700 exposants, 3 500 marques et, bien entendu, de nos visiteurs.


Dans un monde ou le digital est de plus en plus présent comment la Foire de Paris arrive-t-elle à se renouveler en 2017 ?
Une matière n’occulte pas forcément l’autre... Bien au contraire, une technologie peut être utilisée de manière à servir le monde des salons : le digital et la rencontre physique sont ainsi complémentaires. Pour la Foire de Paris, le digital est un outil de communication qui permet de relayer l'information, tout en recréant en ligne une communauté... Cependant l’expérience qu’il propose reste virtuelle. Le live, quant à lui, c’est la promesse de rencontres, de relations humaines fortes, d'un commerce vivant, d'expériences uniques et festives... C’est aussi principalement la matérialisation de l'offre numérique : permettant aux visiteurs de venir voir, toucher, comparer, es- sayer « en vrai » et en un seul et même lieu l’ensemble de ce qui se fait dans l'univers de l'habitat et de la maison. Une telle expérience d’achat permet aux visiteurs de ne pas se tromper sur leurs achats. Se renouveler, c’est aussi être le diffuseur des tendances et des nouveautés. Véritable révélateur de tendances, la Foire de Paris a accueilli 2 éditions de Maker Faire Paris. Ce mouvement des innovateurs bricoleurs est présenté comme la nouvelle révolution industrielle qui associe la tendance du « do it yourself » à l'utilisation d'outils technologiques comme l'imprimante 3D. Parallèlement, depuis 2 ans elle met en exergue les jeunes entrepreneurs notamment au travers de son partenariat avec les Pionnières, incubateur de startups féminines innovantes. Cette année, comme chaque année, les visiteurs pourront profiter de rendez-vous totalement inédits tels que :
- Les championnats de France de café, ouverts pour la première fois au grand public et réunissant les meilleurs baristas.
- Un village déco : tout nouvel espace qui se positionne comme le lieu de conseils, d'inspirations, d'expériences et d'achats privilégiés.
- "Inventer sa maison" d’aujourd’hui et de demain en partenariat avec Leroy Merlin, un espace qui permet de créer un chez soi qui vous ressemble.
Le visiteur sera toujours au cœur de notre attention. Dans ce sens, Foire de Paris offre des services uniques et personnalisés grâce notamment à une garderie pour les 3-12 ans, au shopping mains-libres, au portage, à la livraison, ou encore aux conseils d'experts gratuits (architectes, architectes d’intérieur, décorateurs etc...)


Parlez-nous de vos missions, en quoi consiste le job ?
Je me compare à un chef d’orchestre, je suis la garante du cap à maintenir, j'ai un rôle de vision : imaginer les projets pour les rendre possibles par la suite, en encourageant l’esprit d’initiative (ou d’entreprise !) au sein de mes équipes, est pour moi le défi de tous les jours. Je me dois de sublimer les compétences de chacun en vue d’un objectif, qui est d'offrir une belle expérience à nos visiteurs. Afin d’y parvenir, il faut également provoquer de nombreuses rencontres tout au long de l'année en accordant le même intérêt à chacune d'entre elles. Le spectre de ces dernières est extrêmement large, mais de facto très enrichissant. Du particulier aux patrons des grands groupes, en passant par différents producteurs ou artisans, tous constituent l’âme de Foire de Paris à parts égales.


Quelles sont les qualités requises pour occuper ces fonctions ?
Directrice de Foire de Paris, c'est être un véritable couteau suisse pour englober la variété de métiers, enjeux et missions, c’est incarner la marque, sa prise de parole... mais également faire preuve de leadership et d’énergie. Le goût du travail, la passion et l'engagement sont indispensables. L’empathie, le sens de l'humain et du contact sont des éléments incontournables pour occuper une telle fonction.

Par Stéphanie GUITTONNEAU