KALISTA SY

COMÉDIENNE

Maîtresse d’un homme marié, la série sénégalaise devenue culte à travers le monde grâce à Kalista Sy. Racky, Cheikh Marème Lala, Birame, Djalika, des personnages attachants, hauts en couleur incarnant des faits de société sous le soleil du Sénégal. Avec 1 500 000 vues en moyenne par épisode, la série est produite en wolof et sous- titrée en français. Un carton sur Youtube. Conviant chaque téléspectateur à la réflexion autour de sujets sensibles et variés, des tabous y sont brisés. Montrer à l’écran des scènes relevant de l’intimité d’une chambre, aborder les thèmes de la polygamie, la dépression, l’émancipation et la violence faite aux femmes, du jamais vu au pays de la Teranga ! Dans un pays musulman à 90 %, la série divise. Ses adeptes l’apprécient pour « ses scènes réelles », ses opposants s’ insurgent contre ses mœurs légères visibles à l’écran. Considéré comme une perversion pour la jeunesse, l’ONG Jamra et le comité de défense morale du Sénégal ont demandé des sanctions et exigé la censure du feuilleton. « Aujourd’hui, c’est une fierté de savoir que nous sommes capables, en tant qu’Africains, de créer des produits qui marchent…du contenu moderne, une très belle direction artistique et un magnifique jeu d’acteur. Avec la série, beaucoup veulent découvrir le Sénégal. C’est une fierté. Marodi TV, aujourd’hui, est la première plate-forme digitale d’Afrique francophone, avec plus de 2 300 000 abonnés. Et c’est bien encourageant. Il suffit d’y croire et de mieux s’organiser pour réussir le pari, de raconter nous-mêmes nos histoires.» Journaliste, scénariste et réalisatrice, Kalista Sy y a cru et a réussi son pari

" Aujourd’hui, c’est une fierté de savoir que nous sommes capables, en tant qu’africains, de créer des produits qui marchent "

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut