SERENA

SERENA

LA GAGNANTE DE BE FABULOUS RELOOKING

Séréna, vous êtes la gagnante du concours Be Faboulous Relooking.

Pourriez-vous vous présenter ? Nous parler de votre aventure Be Fabulous et nous dire pourquoi avez-vous fait cette expérience ? 

Je m’appelle Séréna, j’ai 27 ans et je suis diplômée d’un Master en ressources humaines. Je suis une personne aimante, souriante et positive. J’aime aider mon prochain, faire des actions caritatives, humanitaire, je pense que c’est ce qui me décris le mieux. J’aime également beaucoup le sport, j’ai fait de l’athlétisme, du basket puis du handball durant ma jeunesse. Enfin, je suis passionnée par le mannequinat, je sens que c’est fait pour moi, j’ai un enthousiasme, je suis heureuse, je me sens parfaitement à ma place. Je faisais souvent des défilés, des shootings à côté de mes cours, j’ai même participé à l’élection Miss Centrafrique France 2015 où je suis arrivée 1re dauphine, c’était également une belle expérience. J’aime capter l’objectif, jouer avec une émotion, créer une histoire, juste par le regard et les expressions, c’est incroyable. 

Quelques temps après le concours, je suis partie vivre en Angleterre 1 an et demie, c’était l’un de mes objectifs que je m’étais fixés.

Quand je me suis inscrite au concours, j’avais 24 ans, j’avais des rêves plein la tête, j’avais encore cette forte envie de me dépasser, de me mettre à défis et d’aller au bout de ce que je commence. Je trouve ça vraiment important de se fixer ses propres challenges, vous savez certaines personnes de part ma sociabilité pensent que je ne suis pas timide. Et pourtant si ! Je l’étais un petit peu, mais le fait de me mettre moi-même dans des situations qui me poussent à utiliser d’autres compétences me représentant, c’était d’une me fixer un objectif, de deux sortir de ma petite zone et me dire « sache que tu en es capable et tu as bien fait, tu es faite pour ça » voilà un peu comment je fonctionne, je sors de ma zone de confort, ce qui emmène à découvrir d’autres aspects de moi-même. 

" Ah, New York ! Court mais magnifique, c’était l’un de mes rêves... "


L’aventure Be fabulous a été une très belle aventure pour moi, pour commencer, nous rencontrons d’autres candidates d’ici et d’ailleurs pour une finalité, puis petit à petit les taux se resserrent, on est moins nombreuses. C’est là que tout commence, nous devons créer une cohésion de groupe, car on est emmenés à travailler toutes ensembles pour un beau résultat lors de la finale. J’ai rencontré des personnes merveilleuses avec des histoires uniques. Je pense que rencontrer des personnes dans ce type de contexte est très important, ça nous permet de voir que d’autres personnes ont des rêves et ça nous met en action pour obtenir ce que l’on veut vraiment. Cette édition était spéciale, il y a eu de la confiance, de l’amour, des pleur, des fous rires, des événements, des amitiés créés sur du long terme, de l’entraide et une prise de conscience, dans l’ensemble, c’était beau. Tout au long des mois, nous avons travaillé sur notre allure, notre look, notre personnalité, le charme, l’originalité, la prestance et la confiance en soi. Tous les dimanches, des cours de sport, de danse, des défilés, des exercices de toutes sortes, c’était un peu comme une équipe qui devient une famille avec des qualités comme des défauts, mais la finalité était vraiment belle et on en ressort grandit.

Avez-vous aimé découvrir New York lors de votre shooting ? 

Ah, New York ! Court, mais magnifique, c’était l’un de mes rêves combiné à un autre rêve, je ne sais pas si vous imaginer le sentiment que j’ai eu quand j’ai su que j’avais réussis et atteint cet objectif. J’ai attendu à peu près 1 an avant de partir, mais pour moi rien arrive au hasard, nous sommes partie au bon moment, je pense. Quand Stéphanie m’a annoncé que les billets étaient validés pour New York, je n’y croyais pas encore, tant que je n’y avais pas mis pied (rire). Quelques jours avant le départ, je quitte l’Angleterre direction Paris pour New York, j’étais silencieuse, je pensais, je me posais beaucoup de questions, j’étais très patiente dans une impatience de découvrir ce pourquoi j’ai fait ce concours. Une fois dans l’avion, je n’en revenais toujours pas, j’étais très heureuse, mon cœur battait à mille à l’heure, au fond de moi, j’étais reconnaissante, je l’étais pour tout le négatif comme le positif, car ça fait partie du jeu. Je n’arrêtais pas de remercier le bon Dieu de m’avoir boosté et surtout je me remerciais moi-même d’avoir osé faire ce concours et de mettre, laisser porter par mes capacités à croire en moi parce que si je ne l’avais pas fait, je n’aurais jamais su que ça serait possible. 

C’est incroyable de ressentir ce que j’ai pu ressentir quand mon pied était enfin à l’aéroport JFK, mon cœur était rempli de joie, tout se passait à l’intérieur de moi, je prenais tout avec le sourire, j’observais, j’étais comme un enfant émerveillé puis surtout, je gardais toute mon énergie positive, il y avait vraiment rien qui pouvait me déstabiliser, tellement je m’y étais préparée. C’est incroyable de ressentir ce que j’ai pu ressentir quand mon pied était enfin à l’aéroport JFK, mon cœur était remplit de joie, tout se passait à l’intérieur de moi, je prenais tout avec le sourire, j’observais, j’étais comme un enfant émerveillé puis surtout, je gardais toute mon énergie positive, il y avait vraiment rien qui pouvait me déstabiliser, tellement je m’y étais préparée. 

Lors du séjour, quels que soient les petits soucis qu’on est pu rencontrer et bien, c’était comme si c’était une chose miniature qui n’attendait que sa solution là où n’importe qui aurait pu peut-être y voir un problème sans solution et bien, on regardait toujours plus loin et on y trouvait toujours une double solution. Je ne suis pas une personne qui me plaint, je suis plutôt facile à vivre, je sais que tout ne tombe pas du ciel alors j’ai conscience que dans toutes situations nous avons besoins que chacun y mettent du sien. Puis je pense que si le voyage s’est bien passée, c’est parce que chacun de nous, moi, Stéphanie, Emilio et Margaux, on était une équipe axé sur la positivité, la bonne humeur et avec un seul et même objectif avoir un beau résultat ressortant de ce voyage. 

On a eu également la chance de visiter plusieurs endroits mythiques (la statue de la liberté, Times square, la grande centrale, le pont de Brooklyn, Mémorial du 11-Septembre, les Rooftops Bars etc.), en plus notre hôtel se situait dans Brooklyn, on était vraiment bien positionnée. 

Travailler tout en profitant, c’est l’une des plus belles choses qui puisse arriver sur quelqu’un et « vivre de ce que l’on aime », c’est mon goal.

Quels sont vos projets pour 2020-2021 ? 

J’ai eu la chance de faire beaucoup de choses que j’aime tout en restant concentré sur mes études puis après tout en restant concentré sur mon travail. L’année 2018-2019 ont été des années pleine de rebondissement, de difficulté, de doute, d’attente, de surprise, car les années précédentes, je n’ai pas pu faire grand-chose à part mes études qui était assez difficile à concilier. J’avais fait une grande pause sur tout, je ne savais pas jamais comment le jour d’après allait se passer, je n’étais pas au top de ma forme. Je sortais d’une lutte avec ma maladie de Crohn qui me prenait toute mon énergie et qui ne prévenait jamais en tant de crises, c’était très difficile à gérer. Puis quand ça allait un petit peu mieux, il fallait que je me remette dans le bain parce que c’est comme si j’avais appuyé sur le bouton « arrêt » sur des projets qui me tenaient à cœur. C’est vrai que ça m’a ralenti sur ma lancée, mais aujourd’hui je sais exactement où je souhaite aller même si je ne sais toujours par quel chemin je vais y arriver, mais j’ai la forte conviction dont j’y arriverais. 

J ‘ai beaucoup appris de ces deux dernières et j’ai aussi pris d’avantage en maturité, je me suis pas mal recentrée sur ma personne, sur ce que je devais améliorer et j’en suis ressortie plus que grandit, c’est comme si j’avais un temps donné pour rattraper tout ce que je n’ai pas pu faire quand j’étais malade. L’année 2020 pour moi s’est la continuité de la philosophie que je m’étais mise en tête « suit le cours de ta vie, fais confiance à ta personne et adapte toi quelle que soit la situation ». 

Je vais bien, je me porte au mieux et je suis toujours autant positive, si j’ai pu réaliser en quoi je rêvais, c’est que je peux aller encore plus loin. Mes rêves sont devenus encore plus grand qu’avant. Du coup, l’année 2020 et 2021, je vais davantage les apprécier, je vais faire confiance à ma voix intérieure et fournir 10 fois plus de travail, j’ai déjà réalisé certains de mes objectifs (être bilingue et gagner le shooting à New York pour le book) alors je vais continuer et je vais postuler dans les agences, faire des castings, construire mes projets, si rien ne se débloque pour moi alors je vais faire de mon mieux pour que les opportunités viennent à moi, car j’ai du temps à rattraper. 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut