COMMENT GÉRER LA CRISE D’ADOLESCENCE ?

Entre 11 et 19 ans, vous allez voir apparaître des changements chez votre enfant. Il entre dans une période compliqué, aussi bien pour lui que pour

vous : la crise d’adolescence. Voici donc quelques conseils pour gérer la crise d’adolescence de votre enfant.

COMPRENDRE LA CRISE

Si votre enfant change, c’est normal. L’adolescence est une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, il remet alors tout en question : sa personnalité, son avenir, le monde qui l’entoure. L’adolescent part à la recherche de sa propre identité, et pour cela, il fait des expériences, qui ne sont pas toujours bonnes. Les difficultés relationnelles naissent à cause du fait qu’il se renferme généralement sur lui-même, pensant que les adultes « ne comprennent rien ».

Le dialogue est important dans la relation avec l’adolescent. Mais il faut s’y prendre avec beaucoup de patience, car certains sont très susceptibles et ont du mal à communiquer. Amener la conversation de façon progressive : « J’aimerais te parler quand tu auras un moment de libre », « Je voudrais te parler de tel sujet, il n’y a pas de problème, mais dis-moi quand tu voudras » par exemple. De même qu’il faut peser chaque mot que vous employez, au risque de le froisser et de couper court au dialogue. Certains sujets sont plus difficiles à aborder, comme l’alcool, la drogue ou la sexualité, donnez-lui votre point de vue sur ces sujets « tabou ».

TROUVER DES COMPROMIS

Il est important de poser des limites afin que l’adolescent puisse construire son identité en toute sécurité. Tout est négocié avec les adolescents : heures de sorties, argent de poche… Tentez de trouver un terrain d’entente en lui demander ce qu’il en pense. Si vous êtes en désaccord, argumentez vos raisons. Les explications tiennent un rôle important dans le dialogue pour que votre enfant comprenne pourquoi vous n’êtes pas d’accord. Les compromis sont également des témoignages de la confiance que vous lui accordez, et peuvent permettre d’éviter la plupart des conflits.

RELATIVISER

Il ne faut pas oublier que la crise d’adolescence est éphémère. Il est normal que l’adolescent cherche à « dépasser les limites », cela lui permet de faire ses propres expériences et idées sur le monde adulte. L’honnêteté est très importante dans la relation avec un adolescent, lui mentir ne ferait qu’ « aggraver » sa situation déjà compliquée car il se sentirait trahi. Optez donc pour des discussions calmes afin de ne pas entrer en conflit avec votre adolescent. Relativisez, si vous l’avez traversée, votre enfant peut le faire aussi

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut