LALLA SALMA

A l’heure du choc des civilisations orientales et occidentales, il nous paraît audacieux de faire fi des tensions pour nous tourner vers l’une des femmes qui illustre le mieux les ponts interculturels. Soucieuse de préserver sa culture tout en accueillant avec bienveillance les hôtes de son pays, la princesse Lalla Salma du Maroc fait rayonner son pays comme jamais auparavant. Unique dans son approche, cette brillante ingénieure et politicienne engagée contribue à adoucir l’image du royaume marocain. C’est simple, alors que l’on parle partout de repli communautaire, son Altesse Royale, épaulée par son époux royal, multiplie les actions permettant de dynamiser la Monarchie. En 2006, elle fonde l’association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer et dote le pays d’un centre de recherches. Pour asseoir son pays dans une dynamique positive, elle soutient l’éducation de jeunes femmes, des œuvres caritatives et culturelles permettant au pays de rayonner dans le monde. Véritable icône au Maghreb, Lalla Salma fait partie des 50 personnalités les plus influentes du monde arabe selon le Middle East Magazine. Ce n’est pas un hasard si les familles Chirac, Obama, et de nombreuses personnalités dont plus récemment le couple Macron, jouissent régulièrement de l’hospitalité de la First Lady du Maroc.

DONG MINGZHU

Son nom ne vous dit rien ? Pourtant, elle est la femme d’affaires chinoise la plus puissante de l’Empire du Milieu. À 63 ans “Sœur Dong”, comme certains l’appellent, est une femme à poigne qui a construit sa vie autour du n°1 des climatiseurs chinois, Gree Electric. Tout a commencé par une catastrophe et un choix radical. À 35 ans, veuve et maman d’un enfant de 3 ans, elle quitte son delta du Yangtze pour chercher du travail dans le Guangdong. Elle sera commerciale dans la province reculée en charge de récupérer les impayés accumulés auprès des distributeurs locaux. Sa méthode sera spectaculaire : elle campera – au sens littéral du terme – devant les bureaux des récalcitrants. Par la suite, elle imposera le prépaiement des produits livrés aux distributeurs. Propulsée à la direction commerciale du groupe en 1994, elle y déploie une stratégie mêlant charme et menaces vis-à-vis des distributeurs, qui fait décoller les ventes de Gree, puis elle prendra la présidence du groupe en 2012. En 27 ans, “la dame de fer” n’a jamais mâché ses mots et n’a jamais pris de vacances. Dans une société régie par l’engagement, Dong Minghzu fait figure de modèle pour des femmes et des hommes qui ont été des centaines de milliers à s’arracher son livre intitulé Regretless Pursuits (Recherches sans regrets, ndlr). En regardant le parcours de cette femme ayant évolué sans homme, sans ami, et avec un fils qu’elle a élevé seule, il est intéressant d’observer que les curseurs de réussite sont placés différemment suivant la société dans laquelle on se trouve.